le Collectif

Constitué en février 2010, le Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU) regroupe 1300 membres (professionnels et apprentis urbanistes) ainsi que 17 associations d’étudiants et/ou de diplômés en urbanisme affiliées à des instituts d’urbanisme et des établissements délivrant des formations supérieures en urbanisme et aménagement du territoire (de niveau Master).
Le Collectif repose sur un modèle associatif intégré en offrant la possibilité aux jeunes urbanistes d’adhérer directement par la voie individuelle ou via l’une de ses associations membres.

Le CNJU est membre correspondant du Conseil Européen des Urbanistes (CEU-European Council of Spatial Planners).

 

CHRONOLOGIE

 

2009

janvier 2009 : Entrée en application des décrets n°2002-508 du 12 avril 2002 (modifiant le décret n°90-722 du 8 août 1990 fixant les conditions d’accès et les modalités d’organisation des concours pour le recrutement des ingénieurs territoriaux) et du décret n°2007-196 du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et cadres d’emplois de la fonction publique. L’application de ces deux décrets barre l’accès de milliers de diplômés de Master en urbanisme et aménagement à la spécialité « urbanisme, aménagement et paysages » du concours d’ingénieur territorial. Le décret 2007-196 institue une commission d’équivalence des diplômes (CED) chargée d’autoriser ou non les candidats dont le profil ne rentre pas dans le cadre réglementaire d’accès au concours.

La fermeture du concours contraint les collectivités locales à recourir massivement à des contrats à durée déterminée pour recruter des urbanistes diplômés de l’université.

19 juin 2009 :  Publication de la « Lettre à ceux qui veulent agir sur leur territoire » par les associations d’étudiants et de diplômés Géoarchi (Brest), Urba+ (Institut d’Urbanisme de Paris), Urba&orbi (Institut d’Urbanisme de Lyon)

26 septembre 2009 :  Mise en ligne de la lettre ouverte « N’évinçons pas les urbanistes de nos collectivités territoriales ! », adressée aux Ministres de l’Enseignement Supérieur,  de la Fonction publique et des Collectivités Territoriales.

13 octobre 2009 : Le CNJU publie son 1er communiqué de presse reprenant le mot d’ordre de sa lettre ouverte : « N’évinçons par les urbanistes de nos collectivités territoriales! »

27 octobre 2009 : Fort du soutien de plus 3000 signataires dont de nombreux décideurs territoriaux, le CNJU adresse sa lettre ouverte au gouvernement

 

2010 

17 janvier 2010 : Une délégation du Collectif est reçue par le Conseil d’administration de l’Office professionnel de qualification des urbanistes (OPQU) pour débattre du problème de l’accès des urbanistes diplômés en Sciences humaines et sociales à la Fonction publique territoriale.

21 février 2010 : Assemblée générale constitutive du Collectif National des Jeunes Urbanistes à Mareil-sur-Mauldre (Yvelines). 50 jeunes urbanistes représentants 16 associations d’étudiants et de diplômés en urbanisme procèdent à l’adoption des statuts du Collectif et à l’élection d’un premier Bureau exécutif. Martin Averlant est élu président du CNJU.

Avril 2010 : Lancement de la première enquête nationale sur l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes issus des promotions de Master 2008 et 2009 : 800 diplômés y répondent. L’ampleur de la démarche est inédite en France.

Sur un panel de 562 jeunes urbanistes déclarant exercer dans l’urbanisme depuis la fin 2008, 188 ont trouvé un emploi au sein des collectivités territoriales et leurs groupements, démontrant ainsi la reconnaissance de la valeur des formations universitaires en urbanisme par les décideurs publics locaux. Toutefois, l’enquête révèle que 91% des jeunes urbanistes exerçant dans les collectivités locales ont été recrutés par la voie contractuelle et qu’à peine 5% d’entre eux relèvent du statut d’attaché territorial.

19 mai 2010 : Une délégation du CNJU est reçue par François Deluga, président du CNFPT, pour débattre des conditions d’accès des urbanistes diplômés à la fonction publique territoriale.

Printemps 2010 – printemps 2011 : le CNJU organise un cycle de rencontres sous l’appellation « Printemps des urbanistes » dans le but d’établir un diagnostic partagé sur l’état de la profession d’urbanistes en France, son organisation et sur les conditions de son exercice. Le cycle de rencontres débute le 11 juin 2010 à Lille.

 

2011 

17 juin 2011 : Le CNJU conclut son printemps urbanistes par une rencontre nationale à Paris rassemblant 150 professionnels dont des représentants du Royal Town Planning Institute, du Conseil Européen des Urbanistes, de la Direction de l’Urbanisme, de l’Habitat et des Paysages (DHUP) du Ministère de l’Ecologie, d’élus locaux et des présidents de l’Office Professionnel des Qualification des Urbanistes (OPQU) et du Conseil Français des Urbanistes (CFDU).

18 juin 2011 : 2e Assemblée générale du CNJU à l’Institut de Géographie de la Sorbonne.

Novembre 2011 : Publication du rapport du CNJU « L’insertion professionnelle des jeunes urbanistes. Panorama en 2010 ».

Décembre 2011 : Le conseil d’administration du CNJU mandate la commission Formations et insertion professionnelle de l’association pour travailler aux critères d’un Label « Diplôme d’urbaniste », projet de certification professionnelle des diplômes en urbanisme à l’échelle nationale. Cette démarche de certification professionnelle existe dans plusieurs Etats membres de l’Union Européenne et d’autres grands pays (Royaume-Uni, Allemagne, Irlande, Etats-Unis, Canada, Inde).

 

2012

L’année 2012 est marquée par la préparation du Livre Blanc du CNJU pour le renforcement de l’organisation professionnelle des urbanistes de France. Parallèlement, le CNJU élargit ses relations au Conseil Européen des Urbanistes – The European Council of Spatial Planners. Le CNJU constitue une « équipe de France » pour concourir dans le cadre du challenge européen des jeunes urbanistes (CEU-ECTP) sur le thème de la cohésion territoriale en Europe.

23 février 2012 : Le CNJU présente son projet de Label « diplôme d’urbaniste » devant le conseil d’administration de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU)

Avril 2012 : Le CNJU devient membre correspondant du Conseil Européen des Urbanistes (CEU-European Council of Spatial Planners).

2 juin 2012 : 3e Assemblée générale du CNJU à Sciences Po Paris. 70 urbanistes débattent des priorités associatives pour le mandat 2012-2013 et procèdent à l’élection d’un nouveau Bureau exécutif. François Favard est élu président du CNJU.

juillet 2012 : Le CNJU écrit au nouveau Gouvernement en sollicitant les Ministres Marylise Lebranchu, Cécile Duflot et Geneviève Fioraso sur la reconnaissance des qualifications et des compétences des urbanistes de France. Des contacts techniques sont établis avec les cabinets ministériels des trois Ministres.

6 décembre 2012 : Le CNJU participe pour la première fois à l’Assemblée générale du Conseil Européen des Urbanistes (CEU-ECTP)

Décembre 2012-janvier 2013 : Le CNJU est invité par Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, à prendre part à la concertation nationale sur le volet urbanisme du projet de loi Logement-Urbanisme.

 

2013

10 janvier 2013 : Réuni en conseil d’administration, après plus d’une année de travail, le CNJU adopte son Livre Blanc pour renforcer l’organisation de la profession d’urbaniste de France. Construit autour de 3 axes et 9 propositions, le document est communiqué officiellement au président de la République François Hollande et au gouvernement en février 2013. Voir le courrier adressé au chef de l’Etat le 2 mai 2013.

31 janvier :  Le CNJU transmet au Ministère de l’Egalité des territoires et du Logement sa contribution sur la concertation nationale dans le cadre de la préparation du projet de loi ALUR porté par Cécile Duflot 

5 avril : Mise en débat des propositions du Livre Blanc du CNJU lors de la rencontre de Lyon, accueillie à la Mairie du 1er arrondissement de Lyon, en présence de représentants de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF), de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU), du Conseil Européen des Urbanistes (CEU-ECT) et de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU).

6 avril : Le conseil d’administration du CNJU, réuni à l’Université de Lyon 2, acte la mise en place d’une offre de services aux adhérents du CNJU avec le projet d’un annuaire des urbanistes de France.

27 juin : Le Conseil d’administration du CNJU adopte à l’unanimité une résolution visant à réformer la gouvernance et les orientations de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU)

9 juillet : Le CNJU est auditionné à l’Assemblée nationale sur le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) par Audrey Linkenheld, députée du Nord, rapporteure du texte pour la commission des affaires économiques. Le CNJU plaide à cette occasion pour une véritable organisation de la maîtrise d’ouvrage publique de l’urbanisme en défendant la généralisation du PLU intercommunal dont le corollaire est la mobilisation des compétences professionnelles des urbanistes. Voir la note du CNJU.

29-30 août : Le CNJU intervient dans le cadre des 17e Universités d’été du Conseil Français des Urbanistes (CFDU) à Poitiers.

25-26 octobre : Dans le cadre de son Assemblée générale annuelle (26 octobre 2013), le CNJU organise un débat sur « Les instituts d’urbanisme et la veille stratégique dans le domaine de l’insertion professionnelle » »

Novembre  2013 : Le Conseil d’administration du CNJU décide de transférer le siège social de l’association au 22, rue Joubert dans le 9e arrondissement de Paris. La boîte aux lettres du CNJU est ainsi hébergée à titre gracieux au sein des bureaux de la Fédération nationale des agences urbanisme (FNAU), membre fondateur du GIE du 22 rue Joubert avec cinq autres associations : l’Assemblée des Communautés de France (AdCF), le Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART), l’Association des Maires de Villes de Banlieue, l’Association des Communautés urbaines de France (ACUF) et l’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF). Ont également leur siège social au 22, rue Joubert : la fédération nationale des SCOT, l’association Terres en Ville, AMARIS, la coordination nationale des conseils de développement et le Conseil français des urbanistes (CFDU).

 

2014

Février 2014 : Le CNJU, le Syndicat des Nouveaux Urbanistes (SNU) et l’association Urbanistes des territoires adoptent une résolution commune pour la mise en place d’une certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de niveau Master. En savoir plus

18 mars 2014 : Le CNJU est auditionné par le cabinet de Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, et la mission interministérielle relative à la préfiguration d’un Institut de la ville durable. A cette occasion, l’association réitère sa demande de voir mis à l’agenda un processus de certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de niveau Master afin que les urbanistes français puissent voir leurs compétences et qualifications pleinement reconnues au sein de l’espace communautaire.

17 avril 2004 : Le CNJU entame à Strasbourg un tour de France à la rencontre de ses adhérents. Programmées dans diverses régions françaises, ces rencontres sont organisées sur le thème « L’insertion professionnelle des urbanistes : orientation, formations, et mise en réseau des diplômés« . En savoir plus

22 mai 2014 : Les présidents de l’association Urbanistes des territoires (UT), du Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU), et du Syndicat des Nouveaux Urbanistes (SNU), signent à Paris une résolution commune pour le rassemblement de la profession des urbanistes. Pour les trois organisations, 3 priorités doivent être mises à l’agenda pour consolider la profession :

– La certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de l’Enseignement supérieur (niveau Master) ;

– La reconnaissance des compétences et des qualifications (diplômes de niveau Bac+5) des urbanistes exerçant dans le secteur public territorial ;

– Une protection sociale commune en matière de droit du travail pour les urbanistes bénéficiant d’un contrat de travail de droit privé.

 Septembre 2014Une étude inédite du CNJU, publiée en exclusivité sur le site Internet de La Gazette des Communes, démontre, à partir de données collectées auprès des centres de gestion, la tendance d’un recrutement des urbanistes à deux vitesses au sein de la Fonction publique territoriale depuis que la spécialité « urbanisme, aménagement et paysage » du concours d’ingénieur territorial leur a été fermée.

24 septembre 2014 : Le CNJU, Urbanistes des territoires et le Syndicat des Nouveaux Urbanistes transmettent au gouvernement leurs propositions pour améliorer les conditions d’accès des urbanistes à la Fonction publique territoriale et la reconnaissance de leur compétences et qualifications (diplômes qualifiants de niveau Master).

24 octobre 2014 : Le CNJU échange avec l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) et la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU) sur les enjeux de la certification professionnelle des diplômes d’urbanisme.

25 octobre 2014 : Réunion de l’Assemblée générale du CNJU au Pavillon de l’Arsenal à Paris

12 novembre 2014 : Sylvia Pinel, Ministre du Logement et de l’Egalité des territoires (chargée de l’urbanisme) annonce, lors de la Journée Mondiale de l’urbanisme, la mise en place d’un groupe de travail sur la certification professionnelle des diplômes d’urbanisme. Cette annonce fait suite à sa précédente déclaration du 18 septembre aux Assises nationales de la qualification des urbanistes à La Défense dans laquelle elle souhaitait que le CNJU, Urbanistes des territoires et le Syndicat des Nouveaux Urbanistes soient associés à la réflexion sur la reconnaissance des compétences professionnelles des urbanistes. « Nous devons travailler sur la question d’un titre professionnel en tant que tel mais nous devons au préalable avancer sur la certification des diplômes » a déclaré la Ministre le 12 novembre, cette inscription à l’agenda de la démarche de certification professionnelle des diplômes d’urbanisme répondant ainsi positivement à la demande du CNJU, constante depuis 2011. Le groupe de travail devrait être composé d’associations professionnelles, de fédérations d’employeurs d’urbanistes ainsi que de représentants de l’enseignement supérieur en urbanisme. En savoir plus

12 décembre 2014 : Le CNJU et l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU) dévoilent les résultats de leur enquête commune sur l’insertion professionnelle de 1 111 diplômés de Master en urbanisme et aménagement du territoire.

 

2015

Le CNJU poursuit son Tour de France de l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes avec l’organisation d’un nouveau cycle de rencontres régionales accueillies par les Instituts d’Urbanisme de Grenoble (14 mars à l’IUG), de Rennes (20 mars à l’IAUR), de Bordeaux (10 avril à l’IATU) et de Clermont-Ferrand (29 mai à l’IADT). En savoir plus

28 mai 2015 : Audition du CNJU par la commission Ressources humaines de l’AdCF sur la reconnaissance des qualifications professionnelles des urbanistes au sein de la Fonction publique territoriale. En savoir plus

19 et 20 septembre 2015 : Séminaire des instances nationales du CNJU à La Roche-Guyon.

21 septembre 2015 : Le président du CNJU écrit à Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche pour l’alerter sur les conditions de sélection en Master et sur les enjeux de certification professionnelle des diplômes nationaux de Master mention urbanisme et aménagement. En savoir plus

7 novembre 2015 : Réunie à Paris le 7 novembre 2015 au Pavillon de l’Arsenal à Paris, l’Assemblée générale du Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU) a fixé une feuille de route pour le mandat 2015-2016 en adoptant, à l’unanimité, 4 priorités associatives :

Priorité n°1 : Déployer l’offre de services aux adhérents et consolider l’expertise en matière d’orientation professionnelle ;

Priorité n°2 : Identifier des référents CNJU en régions pour l’organisation de réseaux d’urbanistes professionnels.

Priorité n°3 : Accompagner la certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de niveau Master

Priorité n°4 : Approfondir la connaissance sur l’insertion et les évolutions professionnelles des urbanistes par des études qualitatives à l’échelle nationale et européenne

Le CNJU acte la mise en place d’une organisation régionale et la décentralisation de son offre de services.

A l’issue du débat d’orientation de l’Assemblée générale, les instances nationales du CNJU ont été recomposées avec l’élection d’un nouveau bureau exécutif et la désignation de 22 membres pour siéger au conseil d’administration, parmi lesquels 10 nouveaux administrateurs. Carole Ropars est élue présidente du CNJU par l’Assemblée générale, succédant à François Favard, qui assurait la présidence depuis juin 2012 et ne briguait pas un nouveau mandat. Kim Chiusano est nommée déléguée générale du CNJU par le bureau exécutif. Elle succède à Olivier Crépin, délégué général du CNJU depuis octobre 2013.

 

2016

Mars 2016 : le CNJU est associé au groupe des fédérations d’employeurs d’urbanistes initié par l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) et la Fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU) pour la reconnaissance des qualifications professionnelles des urbanistes. En savoir plus

Avril 2016 : Création de l’annuaire des urbanistes de France conçu par le CNJU

21 juin 2016 : Estelle Grelier, Secrétaire d’État chargée des collectivités territoriales, appelle à la mobilisation des compétences spécifiques des urbanistes dans un courrier de réponse adressé à Carole Ropars, présidente du CNJU, daté du 21 juin 2016. La Secrétaire d’État fait part de sa convergence de vues aux jeunes urbanistes de France et à l’association Urbanistes des territoires (UT) concernant la reconnaissance des compétences et de qualifications professionnelles des urbanistes diplômés de Master dans le cadre des réflexions en cours sur la réforme des concours de la Fonction publique territoriale. En savoir plus

Eté 2016 : lancement de la 4e enquête nationale sur l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes en partenariat avec l’APERAU

3 décembre 2016 : Réunis en Assemblée générale, les adhérents du CNJU délibèrent sur un programme d’actions et 4 priorités associatives. En savoir plus

2017

 

 

FONCTIONNEMENT ASSOCIATIF

Les statuts  encadrent le fonctionnement des instances nationales du CNJU.

Retrouvez l’ensemble des actions du Collectif : ici .

Un espace en ligne permet d’adhérer au CNJU.

 

COMMUNIQUÉS DE PRESSE DU CNJU 

9 novembre 2015 – Les priorités du CNJU pour dynamiser les réseaux professionnels d’urbanistes / Assemblée générale du CNJU 2015

28 septembre 2015 – Sélection en Master, certification professionnelle des diplômes en urbanisme et aménagement de niveau Bac+5 : les demandes du CNJU à Thierry Mandon 

16 juin 2015 – Accès des urbanistes à la Fonction publique territoriale : un statu quo préjudiciable pour les collectivités locales

12 décembre 2014 – Insertion professionnelle des jeunes urbanistes diplômés : des fondamentaux solides malgré une conjoncture difficile

27 octobre 2014 – AG du CNJU 2014 / Les jeunes urbanistes de France déterminés à faire avancer leur profession.

25 septembre 2014 – Les urbanistes construisent leur avenir.

23 mai 2014 – Les urbanistes de France s’unissent.

28 juin 2013 – Pour une véritable co-production de la qualification professionnelle d’urbaniste : Les propositions du CNJU

23 juin 2011 – 7ème Printemps des Urbanistes : un pas de plus pour la profession.

18 mai 2011 – Le Printemps des Urbanistes : l’organisation d’une profession en débat.

7 février 2011 – En pleine crise, un millier de diplômés de l’université a trouvé un emploi d’urbaniste

2 septembre 2010 – Une fonction publique territoriale à deux vitesses.

14 juin 2010 – Grand succès pour le premier Printemps des Urbanistes : le Collectif National des Jeunes Urbanistes rassemble la profession.

25 mai 2010 – Le CNJU organise à Lille, le 11 juin 2010, le premier Printemps des Urbanistes.

7 mars 2010 – En fédérant 700 urbanistes, le CNJU devient la première association d’une profession en marche.

17 décembre 2009 – Les élus locaux et les urbanistes ignorés par le gouvernement.

30 octobre 2009 – Soutenu par les élus, le Collectif National des Jeunes Urbanistes remet sa lettre ouverte aux ministres.

13 octobre 2009 – N’évinçons pas les urbanistes de nos collectivités territoriales !

 

PRINCIPALES RETOMBÉES PRESSE

Voir ici la revue de presse